Nos élèves ont du talent - Partie 3 - Les pieds dans l'eau - Collèges Les Vignes
Apprendre pour être libre
01 55 70 00 17

Maëlle, élève en 3ème aux Vignes nous a accordé une interview pour nous parler de la natation qu’elle pratique au club de Bois-Colombes. Récemment partie concourir pour les championnats régionaux, cette dernière nous confie ce qu’elle aime dans la pratique de cette discipline et le déroulement de sa dernière compétition.

 Depuis combien de temps pratiques-tu la natation et combien de fois par semaine nages-tu ?

Cela fait sept ans que je nage en club à raison de quatre à cinq fois par semaine. Je sais qu’à 18h45, il faut que je parte de la maison pour être à l’heure à l’entraînement. Cela me demande donc beaucoup d’organisation dans mon travail pour garder un bon rythme.

Parle-nous de ta dernière compétition. Où se passait-elle et quel était son objectif ?

La compétition s’est déroulée du vendredi 1er au dimanche 3 avril à Montceau-les-Mines, près de Dijon. C’était une compétition régionale qui permettait de se qualifier pour les championnats de France.

Nous sommes arrivés dès le jeudi soir, car la compétition commençait vendredi à 15h. Il nous fallait donc avoir suffisamment de temps pour nous installer et nous entraîner. Le plus dur a été de se réveiller le samedi et dimanche à l’aube, car nous devions être dans l’eau à 5h pour nous entraîner et nous reposer avant le début de la compétition à 8h30.

Comment se qualifie-t-on pour aller au championnat de France ?

Chaque nage concourue permet de gagner des points, d’atteindre les finales en fin de journée et de gagner des médailles. Je n’ai pas gagné de médailles personnellement, mais au vu de mes résultats de cette année que l’on combine à ceux de la saison précédente, j’ai pu me qualifier pour les championnats de France.

Quelle est la nage que tu as choisie ? Est-ce toi qui fais ton choix de nage ?

Grâce aux conseils avisés de mon coach qui avait remarqué mon potentiel en papillon, j’ai choisi de me spécialiser dans cette nage où j’ai beaucoup d’endurance. Le crawl est également une nage que je pratique, car c’est la base lorsque l’on participe à des compétitions. Autant, je suis endurante en papillon, autant ma grande force en crawl est la vitesse.

Mais lorsque je concours, ma nage de qualification reste vraiment le papillon. Je ne fais jamais de dos ni de brasse.

Que ressens-tu dans l’eau ?

Ça me plaît beaucoup de bien d’avoir cette sensation que mon corps flotte, ça détend, comme si je quittais la terre même si faire un sport en compétition prend beaucoup de temps. Dans l’eau, ce que j’aime le plus est d’être dans un monde différent où seul mon corps flotte, j’ai l’impression d’être dans la bulle, loin de tout le reste même si je garde les pieds sur terre ! Faire un sport en compétition est particulièrement exigeant et prend beaucoup de temps.  De plus en plus avec les années qui passent ce qui peut peser davantage.

Que préfères-tu dans ce sport ?

J’aime particulièrement le bon esprit de compétition où on se donne à fond pour atteindre un objectif. Grâce à lui, j’ai appris à avoir confiance autant dans l’eau que sur terre. Mon coach nous donne beaucoup de conseils avisés pour que nous apprenions à bien nous connaître et à gérer la pression. Ses conseils sont valables autant dans la natation que dans la vie de tous les jours.

Ta prochaine compétition sera donc les championnats de France ?

Tout à fait ! Même si nous ne connaissons pas encore la date et le lieu, j’y serai !

 

 

 

 

 

 

X