Education numérique et prévention : visite de la Police aux Vignes - Collèges Les Vignes
Apprendre pour être libre
01 55 70 00 17

La semaine du 12 octobre, un policier référent du Commissariat de Courbevoie, accompagné d’une agente de prévention et de médiation de la mairie de Courbevoie, sont venus alerter nos élèves sur les risques liés à l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux. Droit à l’image, cyber harcèlement : une heure d’échange avec chaque classe a montré l’importance d’une éducation sérieuse au numérique.

Du téléchargement aux réseaux sociaux

Après avoir demandé aux élèves comment elles utilisaient internet, les intervenants ont rappelé la distinction entre le piratage illégal de vidéos ou de musique (« gratuits »), et le streaming, légal dans le cadre d’un abonnement. Côté réseaux sociaux (Tic Toc, Twitter, Facebook, WhatsApp, Instagram, YouTube, Snapchat), les agents de la police et de la Mairie ont souligné l’importance de faire la part entre le profil privé et public. « Personne ne peut vous forcer à poster une photo de vous » ont-ils insisté, mettant en lumière la responsabilité de chacune à mettre en ligne du contenu sur elle-même. « Tôt ou tard, notamment dans le cadre professionnel, vous pourrez être « googuelisées » par votre futur employeur : à vous de choisir l’image que vous souhaitez donner de vous-même. »

Du droit à l’image au cyber harcèlement

Les élèves des Vignes ont découvert que dès l’âge de 13 ans, on pouvait être sanctionné pénalement si l’on diffusait une image sur des réseaux sociaux sans l’accord préalable de la personne photographiée. « Il faut même demander à vos amies, sans oublier l’accord de leurs parents ! » précisent les intervenants. La notion de « cyber harcèlement » est alors abordée : il faut faire la différence entre la « vraie vie » et les réseaux sociaux, qui inscrivent dans le temps (et l’espace du web) un trait d’humour parfois cruel ou blessant. « Avant de poster quoi que ce soit, ou même de « liker » une publication, posez-vous la question : que ferais-je dans la « vraie vie » ? » En « likant » une insulte ou un commentaire moqueur, voire une menace, nous devenons complices de cyber harcèlement…

Comment secourir une personne cyber harcelée ?

Les élèves posent ici une question clé : aucune d’entre elles ne souhaite être une « balance » ! Les intervenants recommandent alors de recourir à un adulte, comme par exemple leur tutrice. Un bon moment de partage sur les usages d’internet, pour une génération ultra-connectée !