Un retable de la Sainte Famille pour la chapelle des Vignes - Collèges Les Vignes
Apprendre pour être libre
01 55 70 00 17

Jeudi 14 novembre 2019, Monseigneur Rougé, évêque de Nanterre, célèbrera une messe en présence de l’ensemble des élèves et de l’équipe pédagogique du collège afin d’inaugurer la nouvelle chapelle du collège Les Vignes ainsi que son retable. Cathy Nafziger, créatrice de l’œuvre ainsi que de plusieurs vitraux, nous éclaire sur le projet et sa collaboration avec Les Vignes. 

Quel est votre parcours professionnel et artistique ?

Cathy Nafziger : Formée à l’école d’architecture d’intérieur Olivier de Serres, je me suis rapidement spécialisée dans le vitrail. Après quelques années au sein d’un atelier parisien, j’ai pu ouvrir mon atelier à Issy-les-Moulineaux. Le savoir-faire englobe de multiples étapes : le dessin, la découpe du verre, la peinture sur verre, le sertissage au plomb, l’installation sur place… C’est pourquoi le collège m’a d’abord proposé la création de deux ensembles de vitraux dont un représentant des anges, avant de me confier le retable – et là, ma passion première, la peinture, m’a rattrapée ! Créée à partir de 3 panneaux, il mesure 2,70 m de large sur 1,70 m de haut et correspond à mon goût pour les tableaux de grandes dimensions.

Comment avez-vous conçu le projet esthétique du retable ?

C.N. : J’avais au départ imaginé une composition à ma façon, fondée sur une sorte de géométrie libre avec un travail de couleur par touches. De nombreux échanges avec l’équipe pédagogique et spirituelle du collège ont fait évoluer le projet vers une représentation plus figurative, adaptée à l’âge de collégiennes encore en formation. Le retable présente ainsi des figures et des symboles religieux aisés à identifier et propices à l’élévation spirituelle.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

C.N. : Les premiers noms qui me viennent à l’esprit sont Matisse ou Chagall que j’ai découvert dans l’enfance. Je suis restée très sensible au travail de la couleur. Mère de 2 filles de 4 et 9 ans, je sais aussi combien la jeunesse est réceptive aux univers colorés. Non loin du retable, vous verrez ainsi que les vitraux représentant les anges ont été traités dans une palette allant du bleu au rouge en passant par le blanc et le violet. Plus figurative, la palette du retable est plus riche, et les deux œuvres (peinture et vitraux) sont reliées par une frise commune. J’espère que ces images religieuses seront une belle source d’inspiration pour ces jeunes femmes en devenir !