Apprendre pour être libre
01 55 70 00 17

Installé dans un quartier en pleine mutation, à deux pas de la gare de Bécon-Les-Bruyères, le collège Les Vignes se prépare à une rentrée 2019 pas comme les autres. Au terme d’importants travaux commencés fin 2017, il va en effet passer de 600 à 1400 m2 – un agrandissement devenu nécessaire à l’heure où le collège fête ses 10 ans d’existence. Retour sur ce beau projet d’une école pas comme les autres !

Un collège à taille humaine, porté par un projet familial

Créé il y a dix ans à l’initiative d’une famille industrielle française très investie dans les sujets d’éducation, le collège Les Vignes a désormais toute sa place à Courbevoie. Au départ, ce n’étaient qu’entrepôts et locaux professionnels, entièrement rénovés pour devenir l’école dont rêvaient le fondateur et les familles qui soutenaient ce projet. Leur objectif ? Proposer un collège à taille humaine, assurant la transmission des savoirs et des valeurs (familiales et chrétiennes), dans une volonté d’éducation profonde à la liberté.

Le temps de la maturité : on pousse les murs !

7 ans plus tard, le collège a fait ses preuves : des classes bien remplies, des lycées très heureux de recevoir ces collégiennes bien formées, et une intégration positive dans la ville de Courbevoie. Pour perdurer et continuer de se développer, le collège se doit désormais d’intégrer de nouvelles infrastructures qui manquent à l’appel. « Nous avons sollicité la ville et le quartier qui ont accueilli très favorablement ce projet d’extension » indique Philippe Matuchansky, directeur général des Vignes, « et après 3 ans de discussions, nous avons pu acquérir l’entrepôt voisin de notre école pour y bâtir notre projet d’extension ! ».

Equipements renforcés, nouvelles possibilités d’apprentissage

Le collège Les Vignes 2019 double ainsi sa surface et se dote d’une cantine, de 4 classes supplémentaires, d’une bibliothèque, de deux laboratoires de sciences, ainsi que d’une nouvelle chapelle. Il double aussi la surface de sa cour de récréation ! Des conditions d’apprentissage et de vie améliorées pour les élèves, qui bénéficient par ailleurs d’un environnement urbain de plus en plus favorable : la gare de Bécon-les-Bruyères, située à 5 minutes à pied du collège, vient d’être refaite et fera partie du réseau du Grand Paris.

Un lieu de vie et de rayonnement

Le collège Les Vignes rayonne aussi sur son quartier en soutenant l’entrepreneuriat. Il est notamment partenaire d’une jeune école d’enseignement du chinois mandarin, hébergée le samedi. Des cours de chinois seront d’ailleurs bientôt proposés aux élèves des Vignes. Enfin, à la construction de l’extension du collège s’ajoute celle d’une résidence destinée aux étudiantes et jeunes travailleuses, qui comptera 40 studios individuels. Sans aucun doute, Les Vignes vont continuer à résonner des rires des jeunes filles de tous âges !